Page 1 / 575 (1 - 10 sur 5745 Total) Page suivante Dernière

Août 18

Nouvelle fiche de la semaine Comics VF - Superman Saga Hors Série #1


Nouvelle contribution de la semaine Retour de H'El, ennemi de la famille Superman, dans un récit dissociant des lignes temporelles permettant à Krypton d'exister, ou de disparaître de nouveau. Lobdell se montre bavard, associe Superman, Supergirl et Superboy, et tous ne reviendront pas sur Terre. Si le récit s'avère décevant parce qu'étiré en longueurs et surtout serti d'une fin bâclée, les épisodes sont en règle générale réalisés par des dessinateurs de talent, Ed Benes et Paulo Siquiera en tête. C'est beau, voire parfois très beau (le retour sur Krypton par Kenneth Rocafort mérite le coup d'oeil), Supergirl est sexy sous le crayon de Benes, mais il faut bien reconnaître que l'on s'ennuie. On peut féliciter Urban Comics d'avoir ainsi édité ce récit dans un seul et même volume, par contre il reste quelques fautes (une lettre oubliée par exemple) et des phrases mal foutues. Bref, pour fans purs et durs de Superman uniquement.

- 9/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Août 17

Nouvelle fiche de la semaine Comics VF - Green Lantern Saga #27


Nouvelle contribution de la semaine Pas grand chose à se mettre sous la dent. Il faut dire qu'après la guerre contre Relic, nos héros soignent leurs blessures et repartent de zéro. Cependant, il faut reconnaître que la série Red Lantern est molle, que l'épisode de Green Lantern Corps dédié à l'an zéro (Batman) indiffère, que la revue contient pas mal de fautes, et que l'ensemble manque de punch. On apprécie néanmoins ces six épisodes à lire, pour le prix, le retour d'Earth 2 (le premier épisode est bof, le second est déjà mieux), et on croise les doigts pour que les Lantern repartent vite sur un histoire cosmique inspirée...

- 11/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Août 16

BD - Doggybags #4


Une nouvelle fois les portes de l’Enfer et du bizarre s’ouvrent pour ce numéro 4. Un naufrage va transformer un éminent vendeur d’armes en esclave bien désireux de se venger de son nouveau maître, tandis que des conducteurs de passage vont s’enliser dans un bled paumé duquel il leur sera bien difficile de repartir. Sans compter la version surnaturelle de l’attaque qui a vu la mort de Ben Laden.

Si la plupart des lecteurs habitués aux récits de terreur découvriront le twist final avant d’arriver aux derniers feuillets, le contrat est cependant respecté : le sang dégouline des pages alors que l’on ressent la digestion par les auteurs d’œuvres phares du genre « Massacre à la tronçonneuse » et une propension à distordre le réel pour exposer une véracité insoutenable. Parce que oui, l’horreur existe, c’est une chienne enragée trainant dans les bas-fonds de la psyché humaine. Et nous en tenons tous une au bout d’une laisse…

- 13/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Août 14

Comics VF - Deadpool v4 #7 - Le bon, la brute et le truand


Deadpool est captif d'un centre militaire en Corée du Nord où l'on se sert de ses organes pour fabriquer des soldats aux pouvoirs mutants et l'heure n'est franchement pas à la rigolade. 

Pas de fun ni de combats cool au programme. Ce récit est dur, grave, violent ; certaines scènes sur la fin de la revue m'ont glacé les sangs. Captain America et Wolverine, conviés de force à la fête, sont extrêmement bien utilisés mais c'est bien Deadpool qui est au centre de cette intrigue. Mon regard sur lui, qui avait déjà évolué avec Uncanny X-Force, ne sera plus le même. 

Ce numéro de la revue Deadpool est une très grosse surprise pour ma part, avec une histoire bien ficelé et écrite par Duggan et Posehn, et vraiment magnifiquement illustrée par Shalvey.

Que dire si ce n'est que je vous recommande vivement ma meilleure lecture comics de cet été.

- 17/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Août 14

Comics VF - Deadpool v4 #6 - Le retour de l'Homme blanc


J'avoue que j'ai pris le risque d'acheter ce numéro après avoir cédé faiblement à la couverture et un rapide feuilletage...

Deadpool est un "héros" qui peut être très drôle, parfois touchant, souvent insupportable... On évite là la dernière option. 

Une première histoire met en scène le mercenaire dans les années 70, puis à notre époque, qui tient absolument à s'incruster dans l'équipe des Héros à louer. Luke Cage et ses réactions extrêmes face au personnage qu'il ne supporte pas provoquent souvent le sourire. 

Les choses vraiment sérieuses commencent avec le troisième épisode de la revue qui ouvre l'arc Le bon, la brute et le truand. Cette fois-ci pas de délire ou d'humour à la limite du lourd. Les auteurs ont réussi à rendre avec force la dimension dramatique du personnage car ses répliques tordues nous font oublier qu'il est issu du même programme de création de supers soldats que Wolverine où il a subi les pires tortures avant de se faire jeter comme un déchet.

Deadpool a appris qu'il est suivi et régulièrement endormi pour pour que des organes lui soit prélevé. Il cherche alors de l'aide chez les héros de sa connaissance qui ont un rapport avec le Département K, Wolverine et Captain America, qui évidemment, vu le peu d'estime qu'il suscite, l'envoient bouler. Sa solitude ne pourrait être plus désespérante (il dort dans des appartement où ont eu lieu des meurtres, seuls refuges accessibles), surtout lorsqu'il se retrouve seul pour faire face au pire. 

Dessin exceptionnel pour cet excellent épisode d'introduction.  

- 14/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Août 14

Comics VF - Uncanny Avengers v2 #3 - Ravissement


Numéro mitigé en ce qui me concerne. 

Les deux très attendus épisodes de Uncanny Avengers déçoivent un peu, le souffle épique se fait moins ressentir, la faute principalement aux graphismes de McNiven. S'il est certes difficile de passer après Acuña, l'artiste est tout de même bien moins appliqué qu'il a déjà pu l'être sur ses magnifiques planches de Civil War ou Old man Logan. Mais Remender utilise aussi quelques raccourcis scénaristiques qui laissent sceptique. 

Mighty Avengers conserve les mêmes qualités et défauts : quelques bons moments, un ensemble trop bavard, des caractérisations de personnages pas forcément très réussies... Plutôt moyen en somme. 

Avengers Arena s'achève avec ce numéro. Si la conclusion me semble un peu rapide et pas forcément à la hauteur du niveau général de la série, cela reste un bon moment. Un mot touchant de Hopeless nous apprend que le scénariste ne croyait pas vraiment lui-même au concept survival de la série et que c'est finalement le travail dont il est le plus satisfait... Merci à ces deux auteurs !

- 12/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Août 11

Comics VF - Avengers v4 #14


C'est la douche froide ! Si les Avengers sont solides question dessins, il n'en est pas de même de leurs scénario. On suit ainsi une extension à Infinity pour y apprendre qu'il existe des ennemis pires que les Bâtisseurs (non mais c'est une blague, on ne conclue pas une saga en mettant une branlée à l'ennemi pour dire qu'il en existe de plus dangereux). Heureusement, Deodato Jr est en pleine forme, c'est beau à suivre. Beau également ce Secret Avengers qui confronte nos héros à l'un de ces nouveaux Inhumains, mais la finalité de l'histoire est sans intérêt, facile et bâclée.

The Hunt est une purge visuelle et scénaristique, le dernier épisode des Young Avengers est une coquille vide, et la fin de la saga opposant Captain America à l'hydra tourne au ridicule. J'ai indéniablement beaucoup de mal à trouver du plaisir à lire du Marvel en ce moment...

- 7/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s)(3 commentaire(s))




Août 08

Comics VF - Infinity #6


Les dés étaient jetés, déjà avec l'épisode précédent : il était évident qu'Hickman ne saurait pas finir avec autant de fougue que la façon dont il avait commencé. On se concentre ainsi sur le combat contre Thanos, les Bâtisseurs se révélant au final une menace sans intérêt, et le résultat est quasi identique. Scénario simpliste, combat sans envergure, sans compter Panini qui spoile la fin avec sa preview d'Avengers 14 le mois dernier...

Alors certes, c'est beau, même si Cheung ne réalise pas toutes les planches. On ne s'ennuie d'ailleurs pas lors de la lecture, mais c'est tellement classique, voire banal, après que le récit ait si bien commencé, qu'on ne peut que se montrer déçu de l'ensemble.

Enfin, la dernière partie de The Heist est du pure remplissage ; mal écrit, mal dessiné. C'est du grand n'importe quoi.

Une déception, tout cela...

- 9/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Août 05

Comics VF - Spider-man v4 #14 - Les heures sombres


Du Superior Venom au programme, mais pas forcément pour notre plus grand plaisir !

Il y a évidemment plusieurs bonnes idées et quelques bons moments, le symbiote exacerbe encore les travers de ce Spidey/Otto (dans des scènes qui ont des similitudes avec le dispensable Spider-Man 3 de Sam Raimi) mais cela est trop entrecoupé de séquences Bouffon vert et sa clique puis il y a de quoi rester sceptique quand on voit ce "Superior Venom" tenir en respect tous les Avengers réunis. Dan Slott est auteur du script mais pas des dialogues, je trouve que ça se ressent... même le truc qui prépare gentiment le retour de Peter ne nous fait rien ressentir. 

Superior Spider-man Team-up ce mois-ci avec Namor, plutôt bien illustré mais anecdotique. 

Scarlet Spider et son Kaine me gonfle passablement... C'est juste chiant.

Les Superior Foes of Spider-man qui n'en portent que le nom sont moins bien écrit que d'habitude.

Bref, la revue est passable ce mois-ci (les autres ont l'air encore en moins bon état... La dynamique Marvel Now  est déjà retombée). 

- 11/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Déc 31

Comics VF - Transmetropolitan #2 - La nouvelle racaille


05/08/2014 -

Si j'ai retrouvé avec plaisir le personnage de Spider Jérusalem, cette ambiance déjantée, ces répliques nerveuses et inspirées, je dois dire que je reste tout de même sur ma faim en comparaison avec le premier volume. Là où nous avions une présentation riche et pleine de sens de plusieurs éléments d'un univers futuriste fou et si proche du notre, tout l'album se concentre uniquement sur l'élection présidentielle et j'avoue avoir trouvé parfois ça un peu long.

En tous les cas j'ai beaucoup moins apprécié cette lecture, qui reste d'un bon niveau. 

- 13/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)

24/07/2009 - Spider Jerusalem se voit désormais flanqué d'une nouvelle assistante et obligé de couvrir la campagne électorale. C'est reparti pour 12 épisodes de débauche, d'injures, de dénonciation, d'humour grinçant et de réparties superbes. Si vous n'avez pas aimé le premier, il est fort probable que ce deuxième volume ne vous plaise pas non plus. Les autres, jetez-vous dessus.

- 16/20 - Conrad D. Seventhson Conrad D. Seventhson's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)

31/12/2008 -

Si vous avez terminé et apprécié le précédent numéro, vous êtes un candidat idéal pour celui-ci ! Spider Jerusalem est de retour et la campagne électorale qui s'annonce va lui permettre de faire ce qui sait faire de mieux, cherchez des poux dans la tête des puissants. Warren Ellis continue de faire évoluer son personnage, mal sous tout rapport, en égratignant notre propre société – ou ce qu'elle pourrait devenir – associé aux dessins d'un Darick Robertson d'une constance de bon aloi. En bref, prenez le transmetropolitan express, le voyage risque d'être intéressant !

- 15/20 - xbee xbee's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s)(8 commentaire(s))




Page 1 / 575 (1 - 10 sur 5745 Total) Page suivante Dernière