Page 1 / 569 (1 - 10 sur 5681 Total) Page suivante Dernière

Avr 13

Nouvelle fiche de la semaine Comics VF - Iron Man v4 #10


Nouvelle contribution de la semaine

Cocktail pas très ragoutant ce mois-ci, entre deux tranches de séries pas mauvaises, on nous a collé des trucs industriels insipides. Ici Iron Man et Nova font dans le Gouda, Iron Man en essayant de nous sortir un frère caché aussi passionnant qu'un arrachage de dent et Nova en essayant de confronter notre jeune héros boutonneux à un sbire de Thanos. C'est à peu près aussi convaincant qu'une infirmière s'approchant de vous avec une gros seringue en vous disant « cela ne fera pas mal ! ». Bref, cette partie est plutôt à oublier, il vaut mieux se concentrer sur les Gardiens de la Galaxie – à ce propos, j'ai vu la bande annonce du prochain film et j'ai quand même de sérieux doutes sur sa réalisation – toujours aussi magnifiques et légèrement décalés comme il le faut, on dirait presque du X-Force. Avengers A.I. quant-à-lui est aussi intéressant que possible pour une histoire d'Avengers. Graphiquement, cela passe du superbe au franchement moche, le graphiste ne semble pas encore sûr de son style, et l'histoire post-Ultron n'est pas trop mal fichue pour l'instant. En résumé, le grand écart cela a parfois du bon mais il faut s'y être préparé avant.

- 11/20 - xbee xbee's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Avr 06

Mise à jour de la fiche cette semaine Comics VF - X-men v4 #10 - La bataille de l'atome 2/2


Nouvelle contribution de la semaine 13/04/2014 - Même cause, même effet, ce numéro est dans la droite ligne du précédent, c'est-à-dire qu'à force d'utiliser une idée, elle s'use. Ici, les voyages temporels des X-Men à  devenir récurrents perdent de leur intérêt surtout quand on connaît le nombre incalculable de fois où on nous  a présenté le futur de la mutanité. Ici cela frise – en fait nous sommes en plein dedans – la confusion et la valse des styles, tantôt superbes, tantôt à la limite du supportable, n'aide pas à prendre au sérieux cette bataille de l'atome. En résumé, à peine une bataille de polochon.

- 8/20 - xbee xbee's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)

Nouvelle contribution de la semaine 12/04/2014 - Passé le premier épisode, superbe sous le trait d'Immonen, tout se casse rapidement la figure. L'histoire, déjà lente, s'étire encore davantage en longueurs, n'explique rien ou presque, et laisse pressentir que tout ceci ne va pas faire avancer les choses. Quand, en plus, les dessins deviennent très faibles, on réalise qu'on se force à aller jusqu'au bout de cette saga à la limite de l'inutile. Au final, j'ai trouvé ça mauvais et bien trop bavard.

- 8/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)

06/04/2014 -

La suite et fin du cross-over mutant La bataille de l'atome a les mêmes défauts et qualités que les épisodes précédents que nous avons pu lire le mois dernier.

C'est inégalement illustré (le dessinateur de Astonishing X-men pique les yeux quand même) et écrit, bien trop bavard, peu rythmé, avec trop de personnages et de voyages dans le temps.

Mais c'est aussi dans l'ensemble plutôt agréable à lire avec quelques dialogues forts et une ou deux scènes marquantes...

L'event n'est pas de mauvaise qualité mais tout de même un peu décevant dans le sens où il n'a rien d'exceptionnel, rien de marquant. On peut même avoir l'impression que c'est du remplissage, beaucoup de poudre aux yeux pour cacher le vide général, et qu'il n'est au final qu'un moyen de "redistribuer un peu les cartes"... mais je n'en dis pas plus. En tous les cas il n'y a que les conséquences de la chose qui m'ont intéressé (même si une des deux semblent un peu facile).

Je sais bien qu'il faut éviter mais je ne peux pas m'empêcher... Si on réfléchit deux minutes : ils ne se sont pas mis sur la tronche sur des dizaines de pages avec des types, certes aux méthodes un peu expéditives, mais qui ont exactement le même objectif qu'eux au départ ?  

- 12/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Avr 06

Comics VF - Avengers Hors Série #3


Voilà donc la suite des aventures de notre Hulkette rouge. En réutilisant des bribes de l'univers de l'album SHIELD paru précédemment, Jeff Parker essaye de rendre un peu intéressante cette traque mais le résultat doit être – je l'espère – bien en deçà des attentes. L'ennui est là et pas grand-chose d'autre. En bref, nous aurions du voir rouge mais cela tourne à peine au rose pâle.

- 7/20 - xbee xbee's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Avr 06

Comics VF - Ultimate Universe #12


Pour Ultimate Spiderman, j'ai toujours la même impression. Même si ici, Bendis a décidé d'ajouter un an à son héros par un subterfuge assez bien amené , je trouve toujours son nouveau Spider-Man trop jeune pour le costume. A part cela, c'est du tout bon. Pour le reste, si vous n'avez jamais lu un naufrage de première grandeur, vous n'avez pas lu ce Ultimates. Rien à garder la-dedans, la grandeur à fait place à la décadence la plus totale, j'ai même eu du mal à finir ces épisodes.  En résumé, le gant sur la couverture aurait du avoir un doigt levé.

- 8/20 - xbee xbee's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Avr 06

Comics VF - Spider-man Universe #9 - Au royaume des tueurs


J'ai grandement hésité à acquérir ce numéro car Cullen Bunn, le scénariste des globalement pitoyables Fearless Defenders, tient la plume... Mais mon enthousiasme pour le personnage et un feuilletage prudent m'ont fait passer à la caisse... Et je ne le regrette pas finalement !

Attention, on ne tient pas un chef-d'oeuvre non plus, mais les épisodes ont à mon sens deux grandes qualités : une partie graphique de très bonne tenue, quatre dessinateurs défilent mais chacun nous donne à voir un Spidey/commando/symbiote/dark à la fois agile, torturé et flippant, puis les éléments d'intrigue se suivent agréablement sans sombrer dans le ridicule (comme au numéro précédent).

Je précise à nouveau que je suis fan du concept de ce personnage, ça m'aide à apprécier. Je pense qu'il a le potentiel de devenir rien de moins qu'une nouvelle icône Marvel, à l'instar du plutôt récent Deadpool. Sa série dédiée s'arrête malheureusement dans quelques numéros mais nous le reverrons dans Superior Spider-man et qui sait ? Peut-être qu'un autre scénariste de talent (Remender a donné d'intenses épisodes à Venom) se consacrera à une autre série et lui donnera ce qui lui manque sans doute : une personnalité plus marquante à Flash pour le moment un peu fade (un brin de cynisme ou de folie), des antagonistes plus charismatiques (parce qu'entre Jack O' Lantern, la Mouche ou les U-foes ce mois-ci...) et un environnement affectif plus étoffé avec des personnages secondaires qui font autre chose que passer.

- 14/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Avr 06

Comics VF - Spider-man v4 #10


Décidément, l'esprit du moment est aux voyages dans le temps chez les scénaristes Marvel ! Mais pour le coup, je préfère la venue du Spider-man 2099 à celle des premiers X-men.

On aurait pu se dire que l'auteur allait se vautrer à vouloir faire du fan-service de la sorte. C'est bien de vouloir caser un personnage populaire dans sa série, je suis d'ailleurs le premier a n'avoir pas boudé mon plaisir, mais encore faut-il réussir à en faire quelque chose... Miguel O'Hara, de son petit nom, a de vraies et crédibles raisons de s'opposer au Superior Spider-man. Slott prend un malin plaisir à entamer la phase 2 de son projet : après nous avoir montré la "supériorité" effective de son Otto/Spidey, il nous expose maintenant les conséquences de son arrogance et met en lumière les domaines où Peter Parker excellait, ce qui faisait de lui le Spider-man qu'on aime. Ah... il y a un moment où le gosse tout fan en moi a bondi tout de même... Bref, comme chaque mois, les mêmes mots une fois les épisodes achevés : "vivement la suite !"

"Oh non, encore ça..." sont ceux qui viennent juste après, lorsque je lis Scarlet Spider qui n'a plus grand chose à dire... La dernière page m'a encore plus excédé que les autres, heureusement que les dessins sont agréables.

Alors que j'ai trouvé sympa les Superior foes of Spider-man le mois dernier, j'ai pris beaucoup de plaisir à les parcourir ce numéro. On est dans un récit plus mature, plus intime mais aussi bien barré... L'équilibre entre "réalisme", humour et petites touches de noirceur est pour moi atteint et le niveau du magazine remonte du coup en flèche.  

- 15/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Mar 30

Comics VF - Iron Man v4 #9


Si j'étais mauvaise langue, je dirais que Kieron Gillen nous a préparé la fin d'Infinity avec quelques numéros d'avance, parce que bon, le truc du robot destructeur de planète que l'on se met sur l'oreille pour plus tard, cela sent un peu le plan de secours. A part cela, Iron Man est toujours aussi calamiteux, je regrette vraiment l'époque de Fraction/Larroca. La seule bonne nouvelle vient encore une fois des Gardiens de la Galaxie et de l'apparition d'Angela dans ce prélude à Inifinity. Parce que le reste est vraiment déplorable, les Fantastiques sont simplement navrants mais c'est une habitude et Nova est encore moins crédible que Ultimate Spiderman avec son héros beaucoup trop jeune pour être crédible. En résumé, ce n'est pas Iron Man mais  l'Homme de fer blanc.

- 11/20 - xbee xbee's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Mar 30

Comics VF - X-Men Universe v4 #9


Dans le style énigmatique, voilà donc un Savage Wolverine bien dans le ton. Cette histoire commence vraiment bizarrement, univers étrange, protagonistes curieux et histoire mystérieuse, voilà donc une première partie plutôt accrocheuse. La suite est hélas pas aussi captivante. X-Force est assommant avec les histoires de cœur de Psylocke et Gambit remplit tout juste son rôle de voleur dans une résidence StarkAstonishing est sans doute plus intéressant que tout cela. Iceberg a pété un câble et c'est un peu « le jour d'après » que nous rejouent les X-Men. Graphiquement, Walta a un petit coté Romita Jr assez intéressant même si cela est parfois un peu « juste ». En résumé, un intérêt très variable mais nous allons peut être passer à autre chose.

- 11/20 - xbee xbee's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Mar 29

Comics VF - Superman Saga #3


Si la série Superman/Batman se porte bien, c'est malheureusement le seul titre de la revue agréable à lire. Superman Unchained a le cul entre deux chaises, avec un vilain qui veut faire ami-ami tout en annonçant à Superman qu'il va devoir l'affronter ; une Supergirl qui affronte des ennemis tout droit sortis de son imagination ; ou encore Superman mal en point face à Lex Luthor, dans Action Comics, avant que, d'un coup, ses forces lui reviennent et qu'il gagne sans se fatiguer. Les scénarios se révèlent ainsi sans originalité voire d'intérêt. On s'ennuie ferme sur la majeure partie des séries, uniquement sauvées par des dessins agréables.

- 8/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Mar 29

Comics VF - Albums Comics - Monolith #1


La présence d’un ange gardien peut parfois devenir une malédiction. Et chercher à contrer ses actions un but en soi. C’est ce que va découvrir la jeune Alice, via une voix dans son grenier qui va lui conter un récit datant des années 30.

Quand un super-héros n’est rien d’autre qu’un Golem, créature totémique juive, son scénario s’écarte tout autant des trames classiques habituelles pour renouveler quelque peu le genre. Se déroulant sur deux axes temporels, on découvre les raisons de la création du Monolith tout en observant la descente aux enfers de l’héroïne. Droguée, pourchassée par une bande de loubards, celle-ci va se voir contrainte de réveiller la créature. Si le récit fait preuve de quelques facilités tout en étant surtout une longue introduction à son univers et son personnage central, on ne peut qu’être satisfait de cette entité qui ne saisit pas la portée de ses actes, obéissant simplement à une fonction primaire de protection. Elle laisse inaugurer de belles surprises pour la suite. Mais c’est surtout un indéniable plaisir de retrouver Phil (Goddess) Winslade aux dessins. Ses planches fourmillent de détails, d’angles de vue recherchés et d’ambiances lourdes.

- 13/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Page 1 / 569 (1 - 10 sur 5681 Total) Page suivante Dernière