Page 1 / 150 (1 - 10 sur 1493 Total) Page suivante Dernière

Jan 18

Comics VO - Hawkeye #1 - My life as a weapon


Voici donc les aventures solo de Hawkeye qui ont fait tant parler d'elles. 

Contrairement au recueil consacré à Captain Marvel, celui-ci tient ses promesses. On sort des sentiers battus des intrigues super-héroïques pour se retrouver avec quelque chose de plus léger, réaliste, barré... Ce Hawkeye serait une sorte de James Bond réalisé par Guy Ritchie pour le côté casse-cou et décalé (en moins bourrin) et Tarantino pour la légère ambiance Pulp Fiction dans le portnawak gangster jubilatoire.

Fraction a une écriture inventive et drôle, très loin de ce qu'il a pu faire sur Iron man, et les dessins, de Aja comme de Pulido, sont un régal (même si chez Aja il y a parfois un effet pixelisé étrange).

Pas la bd du siècle, mais un souffle d'air frais de bonne qualité entre deux séries plus calibrées en somme. 

- 14/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Jan 18

Comics VO - Captain Marvel v2 #1 - In pursuit of Flight


Voilà bien le genre de bouquin envers lequel je suis partagé. Au départ j'ai envie de l'aimer : j'en ai entendu du bien, le personnage m'est sympathique et priori il y a une portée quasi féministe au truc... Mais à la lecture difficile de nier que j'accroche moins que je l'aurai espéré. 

Captain Marvel, c'est avant tout un personnage. Carol Danvers, ancienne Miss Marvel au costume-maillot de bain bien ridicule, qui prend ici du grade en acceptant d'endosser le nom du héros grâce à qui elle a reçu ses pouvoirs et une nouvelle tenue que je trouve extrêmement réussie. Fort en gueule, puissante, indépendante, c'est le perso féminin Marvel qui sort du lot, à mon sens (les X-women sont trop en retrait derrière Wolverine &co).

Mais une fois plongé dans le livre, le contexte posé, on est déjà sceptique face à un escadron de nanas qui font face aux Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale, puis les voyages dans le temps et l'intrigue nébuleuse n'aident vraiment pas à prendre du plaisir à la lecture. Bon, j'ai ressenti les limites de mes compétences en anglais et mon impression mitigée vient peut-être de là (bien que je n'ai pas forcément été gênée par ailleurs), mais je reste plutôt déçu par ce Captain Marvel qui ne tient au final pas ses promesses.  

- 10/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Mai 08

Comics VO - Earth 2 #12 - The Tower of Fate Part 3: The Man Who Was Fate


Nicola Scott sait dessiner des mecs sexy.

Je sais que ça va parler à très peu d'entre vous mais on s'en était déjà rendu compte sur Secret Six et son Catman et ici son Green Lantern est tout bonnement splendide. Mais elle ne fait pas que dessiner des physiques de folie, tout le reste est d'une égale qualité. Décors travaillés, combats épiques et personnages variés, c'est vraiment de l'excellent travail.

La conclusion de l'arc "Dr.Fate" est très satisfaisante même si les hésitations de son hôte étaient un peu longuettes (comme s'il y avait eu le moindre doute dans l'esprit du lecteur qu'il refusât de porter le masque). Combat épique, réunion des héros, des Paradémons momies et une guerre déclarée avec l'un des transfuges d'Apokolips, celui-là même qui tua Wonder Woman.

Je suis toujours très enthousiaste à la lecture de cette série et, en un an, elle ne m'aura déçu qu'une toute petite fois. Non mais rien que pour Alan Scott ça vaut le coup. 

- 15/20 - RawhideKid RawhideKid's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Mai 08

Comics VO - Adventures of Superman #2 - Fortress


Ok, ce n'est pas la suite du premier numéro... J'avais bien compris que c'était une anthologie mais n'est-il pas logique de terminer une histoire avant d'en raconter une autre ?

Je rouspète parce que je suis privé de Samnee et que le style graphique de Lemire n'est vraiment pas ce que j'apprécie. Superman avec une tête de boxer qui a reçu plus de baffes qu'il n'en a données, vraiment ?

L'histoire est mignonne tout plein avec deux enfants jouant  à être Superman et ses ennemis. On a donc une suite de mini-combats dénués de scénario (bien joué Jeff, ça te fait du boulot en moins !) et une conclusion sur la foi que peut engendrer Superman.

Histoire sympa, dessin très particulier (je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas à dire "moche" dans ce cas), cette série est très recommandable.

Bon, c'est quand qu'il revient Samnee

- 12/20 - RawhideKid RawhideKid's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Mai 07

Comics VO - Adventures of Superman #1 - Violent Minds - Chapter One


Chris Samnee au dessin, la critique est faite.

Donc c'est beau et dynamique, clair et fouillé. L'édition numérique fonctionnant en format paysage, il y a peu de cases mais elles sont plus grandes donc c'est un bonheur que d'avoir de si belles planches en grand.

En revanche, côté scénario, c'est plus difficile de caser une histoire riche en si peu de place. Difficile mais pas impossible. En tout cas Jeff Parker s'en tire très bien: combat, mystère, méchant. Que demander de plus surtout servit par de si bonnes planches ?

Superman "slip-rouge" revient et il est grand !

- 14/20 - RawhideKid RawhideKid's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Mai 07

Comics VO - Star Wars - Dark Times - Fire Carrier #4


Qu'il est loin le temps du premier volet de Dark Times, celui qui m'avait laissé un délicieux goût âcre à la fin de l'histoire...

Cela fait plusieurs arcs que l'équipe de départ est éclatée et on se concentre ici sur un maître Jedi apparu précédemment et qui s'est crashé avec un groupe de gamins apprentis Jedi. Naturellement, la planète est gouvernée par des pourris qui dépouillent puis tuent les réfugiés de la guerre des clones et le petit groupe est poursuivit et s'est adjoint l'aide d'un autre maître Jedi (oui, on se demande comment il n'en reste plus que deux dans les films).

Donc on a une course-poursuite avec deux groupes et il ne s'y passe pas vraiment grand chose pour le développement de l'histoire. L'action est sympa, ça doit nettement mieux se lire une fois l'arc complet, mais en mensuel ça fait un peu léger. Tout comme l'attitude de Vader qui passe pour un crétin. D'un autre côté, c'est plus un caméo qu'autre chose.

Le dessin est très sympa sans être exceptionnel, on n'a jamais l'impression d'avoir à faire à des cases vides.

Encore une histoire qui ne sera pas du niveau de la toute première qui embrassait vraiment le titre Dark Times, tout en restant de bonne tenue.

- 12/20 - RawhideKid RawhideKid's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Mai 06

Comics VO - Stormwatch #20 - Away


C'est d'une rare laideur. Chaque page, chaque dessin est tout simplement moche. Je sais pas si c'était un pari ou quoi mais il est largement remporté. C'est tellement vilain, qu'il est impossible de lire l'histoire.

En vrac, y'a un nouveau StormWatch (après 18 numéros à essayer de nous faire apprécier la série, bien joué...), y'a l'introduction de Lobo et l'équipe qui tue des extra-terrestres sur une planète quelconque pour je ne sais quelle raison. C'est vraiment trop hideux pour que je fasse l'effort de relire ce machin.

Je ne reste sur ce titre que pour le couple Apollo/Midnighter mais là il m'en coûte.

- 6/20 - RawhideKid RawhideKid's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Mai 06

Comics VO - Animal Man #20 - Tights - Part Two


Comme j'ai la mémoire d'un poisson rouge, j'avais oublié qui était Red Thunder. Grâce aux deux pages de fin, ça m'est revenu et j'ai compris pourquoi on suivait cette histoire déprimante de super-héros qui ressemblait à celle de Buddy Baker.

On ne peut pas dire que cette série ait jamais été particulièrement primesautière, ça ne s'est pas arrangé avec les événements du cross-over dernier et ce n'est pas ce film qui va changer l'atmosphère. On pourrait se dire que c'est juste un fill-in mais l'histoire du film résonne tellement avec ce qui arrive au héro que c'est réel un approfondissement de la situation. Mais alors, c'est pas gai du tout du tout.

Le dessin de Leon n'est pas non plus connu pour exsuder la joie de vivre et il est donc on ne peut plus approprié.

Le problème de Lemire sur ce titre c'est de tirer un peu trop à la ligne, les arcs étant généralement trop longs. Toutefois, il a suffisamment de métier pour que rarement il nous inintéresse.

Animal Man est l'une des meilleures séries sortie des New 52 encore publiée, il ne faut pas passer à côté. En plus les couvertures sont de Jae Lee.

- 14/20 - RawhideKid RawhideKid's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Mai 12

Comics VO - Whispers #2


Deuxième épisode et l'auteur n'attend pas pour faire basculer le récit dans un autre genre : l'horreur. Un nourisson, auprès d'un arbre, une voix monstrueuse et une créature à la langue fourchue qui se régale du nourisson. Voilà une scène déroutante qui laissera la suite du récit baigner dans un malaise permanent, nous menant, une nouvelle fois sur un cliffangher insoutenable.

Niveau dessin, Joshua Luna semble opter pour un traitement plus proche du style de son frère tel qu'on a pu le voir dans leurs précédents titres (Ultra, Girls, The Sword). Ce qui n'est pas plus mal car il semble y trouver une plus grande justesse dans son dessin.

- 13/20 - Sebs Sebs's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Mai 03

Comics VO - Batman Beyond Unlimited #2


Dans la première moitié de la revue, on continue de suivre Batman à Gotham avec des règlements mafieux tandis que le frère de Dana (petite amie de Terry McGuiniss/Batman), à peine sortie de prison, semble replonger du côté obscure...

Malgré toutes les scènes d'actions, ça manque de rythme et finalement, l'histoire n'avance pas beaucoup. 

Le graphisme un peu retro de Norm Breyfogle, un peu simpliste et un peu pauvre en décors ne colle pas trop à cet univers futuriste.

Dans la deuxième partie, la JLB poursuit un groupuscule terroriste du nom de Kobra. Leur enquête les mène droit à Cadmus ainsi qu'à un traitre parmi eux. Une fois de plus, le duo Nguyen/Fridolfs fait des merveilles sur ce titre, traitant l'univers Beyond avec justesse, l'esprit de la série animée est là !

- 14/20 - Sebs Sebs's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Page 1 / 150 (1 - 10 sur 1493 Total) Page suivante Dernière