Page 1 / 15 (1 - 10 sur 147 Total) Page suivante Dernière

Nov 17

Mangas - Mon histoire #1


Ah ! Que ça fait du bien une lecture si rafraîchissante !
Sérieusement, outre la fraîcheur, la qualité globale du truc est vraiment appréciable (je sors de plusieurs lectures très mitigées voire mauvaises).

Sur ce premier volume, les deux principaux protagonistes sortent des stéréotypes de "héros" de belle manière. Takeo est une sorte de mix entre Takagi (pour le physique de gorille) et Sakuragi (pour la lose avec les filles et la bêtise) de Slam Dunk. Sunakawa a tout du tombeur taciturne qui peut péter la classe mais alors que ce type de personnage reste en général égocentriste ou froid il se révèle très touchant, notamment dans son amitié envers Takeo.
Bon, la jeune fille au cœur de l'intrigue ne sort pas trop des sentiers battus en matière de cruche, elle aime faire des gâteaux, se laisse toucher dans le métro et préfère pleurer que de parler... mais elle aime une sorte de gorille et semble ressentir des troubles "sensuels" que l'on attend pas forcément venant de ce type de perso.

Bref, j'ai aimé la petite intrigue, j'ai adoré l'humour (qu'est-ce que c'est drôle) et j'ai trouvé quelques scènes touchantes... C'est une réussite !

Je m'attendais par contre à des protagonistes adultes avec la dégaine de Takeo qui a l'air d'être au moins trentenaire sur la couverture, je ne pensais vraiment pas que ça se déroulerait dans le cadre d'un lycée...

- 16/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Oct 11

Mangas - Daisy, Lycéennes à Fukushima #1


Daisy, lycéenne à Fukushima n'est pas un grand manga. Il y a des maladresses dans la narration ou les dialogues qui empêchent la lecture d'être fluide par moment et certains personnages, notamment secondaires, sont plutôt mal définis.
J'essaye de dire ça en toute objectivité car pour moi ce premier volume est, malgré ces défauts mineurs, une lecture indispensable. Pourquoi ? Pour l'aspect à la fois documentaire et littéraire qui ressort de ces pages. Même si ce sont des ficelles shôjo déjà bien éprouvées qui exposent parfois les sentiments des protagonistes, je suis heureux d'avoir pu vivre ce que l'on ressent lorsqu'on est une jeune lycéenne qui vit à Fukushima.
Qu'il est dur de voir ces jeunes gens qui craignent, doutent, se rassurent comme ils peuvent alors que le poison de la radioactivité est partout. Qu'il est éprouvant, triste et pourtant beau d'observer la crudité, l'horreur et l'espoir cohabiter. J'aime la richesse des différents points de vue exposés, les quatre lycéennes ne partagent pas les mêmes avis et l'ignorance voire l’inconscience d'une partie de la population comme la propagande nationale sont bien démontées.
Bref, je me sens concerné par la situation sur place et je ne suis pas objectif, mais j'ai été bouleversé plus d'une fois à la lecture de Daisy.

- 16/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Oct 05

Mangas - Divers Mangas - Cimoc #1


Dur dur d’être Mangaka (dessinateur de mangas) ! Il faut dire que Kôta Inamine s’y prend comme un manche et, plus encore, que son manque d’assurance lui fait perdre toute contenance. Il change de maison d’édition tout en restant ancré par le souvenir et les conseils de sa première rédactrice en chef avec laquelle il avait proposé une relation sexuelle pour mieux percevoir le charme féminin qu’on lui demandait d’instiller dans son dessin. Un rien culoté, notre héros ?

Original, drôle et excentrique, Cimoc se montre aussi très souvent exagéré au point de faire ressortir le lecteur de sa lecture, jusqu’à rendre son personnage principal antipathique, au mieux bête et naïf. Entre ses changements de position, ses incompréhensions et ses relations avec la gent féminine, le scénario effectue des hauts et des bas et se voit mal à l’aise quand il se retrouve le cul entre deux montagnes aux pics bien pointus. Un comique de situation qui ne plaira donc pas à tout le monde, même si le scénario a le mérite d’apporter un petit vent de fraicheur.

- 11/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Sep 21

Mangas - L'attaque des titans #2


Bien m'a pris d'acheter les deux premiers volumes ensemble ! 

Déjà le dessin se fait plus souple et maîtrisé, donc beaucoup moins dérangeant pour suivre l'histoire, et celle-ci se fait extrêmement intense. Les humains, proches du lecteur ou non, se font engloutir à la pelle, et les soldats et leurs dispositifs de manœuvre tridimentionnel (en gros des cables et grapins liés à des harnais et des propulseurs à gaz) font l'effet d'un minuscule David face à un troupeau de Goliath. 

C'est intense et soutenu, plusieurs révélations tombent et nous surprennent, nous donnant toujours envie d'en savoir plus... Les protagonistes se révèlent enfin attachants, Mikasa, la jeune taciturne en tête. Ce deuxième volume est une belle réussite. Je vous conseille ce début de série. 

- 17/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Sep 21

Mangas - L'attaque des titans #1


L'attaque des Titans est LA série qui monte au Japon. C'est un récit apocalyptique plutôt original dans le sens où ce n'est ni une catastrophe naturelle ou nucléaire, ni des infectés ou des zombis qui ont décimé l'humanité mais des Titans : êtres gigantesques dont la taille varie de quelques mètres à la vingtaine de mètres. 

Je dois avouer que je suis resté en retrait une bonne partie de ma lecture à cause d'un dessin que j'ai trouvé déguelasse, raide et peu maîtrisé. Autant être prévenu, c'est laid et pas très bien fichu... C'est par contre pas trop mal écrit mais je n'ai commencé à ressentir quelque chose que dans le dernier tier du volume.

Ce qui reste de l'humanité survit donc depuis presque cent ans derrière de hautes remparts jusqu'au jour où un titan colossal parvient à y créer une brèche. Les autres s'incrustent, dévorent tout ce qu'ils trouvent. On suit principalement les événements par les yeux de trois gamins. Cinq ans plus tard, ils rejoignent l'armée qui s'opposent aux titans... mais comme on peut s'en douter, le drame ne tarde pas à survenir à nouveau. 

Beaucoup de combats haletants tout de même et une fin d'album qui laisse le lecteur interloqué, avide de lire le tome suivant...

- 13/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Jl 25

Mangas - Dorohedoro #2


Vous vous souvenez que les Mages viennent à Hole pour faire des expériences sur les habitants de ce monde paumé ? Et bien une fois par an, la fumée que les Mages produisent pour lancer un sort s’accumule et crée des effets indésirés tels que tous les cadavres des anciens cobayes qui sortent de terre et se mettent en quête de cervelles à croquer. Caïman et Nikaido sont évidemment de la fête et comptent bien battre le record de zombies dégommés cette année. C’est dans le cadre de cette parodie de La nuit des morts-vivants, que Shin et Noi, les deux charismatiques et flippants nettoyeurs de En, se pointent pour mettre hors d’état de nuire nos deux protagonistes massacreurs de Mages. Que dire si ce n’est que les deux clans de personnages auxquels nous sommes attachés s’en donne à cœur joie et que le chapitre Combat sanglant porte bien son nom ?

Le reste du volume est un peu plus posé et amène nombre d’éléments, délirants évidemment, qui font avancer tout en l’épaississant le mystère de l’identité de Caïman…

Les dessins atteignent le niveau qu’ils auront toute la série : excellent tout en étant bien originaux.

Les longues séries manga qui sont d’une telle qualité dès le départ sont rares !

- 18/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Jl 25

Mangas - Dorohedoro #1


ENFIN ! Réclamée depuis des années par les fans, la série culte de Q-Hayashida est à nouveau disponible en français en intégralité ! 

Les premières pages de Dorohedoro surprennent d'abord par leur aspect horreur, un grand type à la tête de caïman enfourne la tronche d'un autre dans sa gueule, puis par la violence crue qui suit. Voilà, en quelques pages, le ton est donné. Un meurtre gratuit, un univers sombre, de la magie, de la cruauté, mêlés à une légèreté et un humour délirant qui amènent le sourire à nos lèvres assez rapidement.

Deux clans opposés sont vite introduits : celui de Caïman, c’est le nom du type à la tête de reptile amnésique, qui cherche à savoir en compagnie de sa pote Nikaidô, mystérieuse propriétaire d'un resto de raviolis chinois, le pourquoi de son état en trucidant tous les mages qui se présentent à lui ; et celui des mages donc, et plus précisément la bande de En, boss des mages, dont nous suivons aussi les "nettoyeurs" et autres sous-fifres…

La magie de la série (si je puis dire), c’est que malgré leurs actes, les personnages sont drôles et très complices entre eux, devenant extrêmement attachants en seulement quelques pages.

Difficile de dire qui sont les "gentils" ou les "méchants" dans Dorohedoro, on a simplement envie d’en apprendre plus sur l’intrigue principale et de découvrir davantage cet univers barré avec ce ton inventif et déluré.

- 16/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Avr 30

Mangas - Vertical #1


Voici donc une nouvelle série manga sur la montagne, bien différente du Sommet des dieux ou d'Ascension (en ce qui me concerne, c'est même un peu l'anti-Ascension). 


Vertical c'est avant tout un personnage principal : Sanpo, qui pourra rebuter le lecteur lors des premières pages. Il apparaît en effet épanoui sur la cuvette des toilettes et a l'air d'un bon gros benêt... Il est ensuite idéalisé à l'extrême, puisqu'il vit seul en montagne, sous sa tente, et lorsqu'il aide bénévolement les secours c'est avec une aisance peu crédible, il escalade par exemple des parois avec un blessé sur le dos et le sourire aux lèvres, sans aucun effort apparent (ce qui laisse très sceptique quiconque à déjà fait un peu d'escalade).


 Ce n'est qu'au fil de ses "interventions" que nous apprendrons à véritablement le découvrir.

Il intervient en effet régulièrement sur des incidents pour conseiller les secours ou pour atteindre différents endroits inaccessibles, et il devient alors fascinant. 

La montagne est un milieu sublime mais où le danger guette à chaque pas, produisant son lot de drames. Sanpo y fait face, avec un savoir-faire et une bienveillance ahurissants. Composé de plusieurs chapitres qui relatent chacun un événement sans développer d'intrigue globale, nous découvrons un homme qui côtoie la mort au quotidien, et qui aime les montagnes, les autres et la vie. Ses réactions et ses attitudes, surtout "au cœur de la tempête", si je puis pire, m'ont beaucoup touché.


Le dessin agréable et maîtrisé n'a fait qu'accentuer la très forte impression que m'a fait ce premier volume, qui m'a glacé les sangs à plusieurs reprises, et dont la subtilité est exemplaire.


C'est un petit coup de cœur.

- 16/20 - nirvanael nirvanael's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Fév 23

Mangas - Divers Mangas - Freezing - First Chronicle


L’amitié est une chose bien étrange, plus encore dans une école de filles qui entraine ces dernières à s’affronter. Partageant la même chambre, Teeshee et Shiffon Fairchild vont apprendre à se connaître, tandis que Teeshee est en proie aux moqueries et à une forme d’esclavagisme moral par un trio de garces bien décidées à mener un enfer à sa nouvelle amie. Mais derrière le visage souriant de celle-ci se cache peut-être le plus effroyable des monstres...

Alors que la série principale est terminée, nous découvrons ici, via ce one-shot, les origines de deux des personnages centraux. Récit aisé à prendre en main même pour un lecteur qui n’a jamais lu un seul numéro de Freezing, le récit oscille entre drame, combat ensanglanté et bons sentiments. Il est également sexy, sans jamais en faire trop. On se prend ainsi rapidement d’amitié pour ces deux filles que tout sépare, de par la maturité intellectuelle et la sagesse de celle qui recèle une part de ténèbres derrière son visage d’ange. Après sa lecture, nul doute que vous aurez l’envie de renouer avec ces deux combattantes en vous lançant dans la série.

- 13/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)



Jan 27

Mangas - Alice in Borderland #2


Dans un univers régi par les jeux et la mort, Alice Ryohei ne s’est jamais senti aussi vivant. Lui qui se percevait comme inutile et inadapté à la société, il trouve enfin une place au sein de cet autre monde et de ses alliés. Cette lutte sonne comme un nouveau départ et l’auteur parvient aisément à conjuguer la fougue et la tension des épreuves à venir à cette joie brûlante de se sentir en vie. D’autant qu’Alice, en plus de rencontrer les versions remaniées du lapin et du chat d’Alice au Pays des Merveilles, devra affronter un tueur à tête de cheval. C’est donc un excellent manga que nous avons là, qui joue certes sur le thème classique du survivant, mais la redécouverte de soi du personnage principal et l’intensité de la traque le démarque de séries plus traditionnelles.

- 14/20 - Greg Greg's Avatar -

Ajouter et voir le(s) commentaire(s) (Aucun commentaire)




Page 1 / 15 (1 - 10 sur 147 Total) Page suivante Dernière